Le jeu en classe de FLE tient une place trop peu définie au sein de notre société actuelle. Pourtant la pédagogie par le jeu génère de nombreux avantages dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Il permet, en effet, d’encourager le développement émotionnel, cognitif, social mais aussi de favoriser l’acquisition des savoirs au sein d’une classe de français langue étrangère.

Quels avantages offre la pédagogie par le jeu ?

La pédagogie par le jeu est en général décrite comme l’une des pratiques les plus importantes dans le processus de développement intellectuel, social ou encore psychologique, particulièrement chez Piaget qui la voit comme une activité nécessaire à la construction de l’intelligence chez l’apprenant mais aussi dans la construction de ses apprentissages scolaires. L’activité du jeu permet une grande source de motivation pour les apprenants mais se trouve malheureusement trop souvent reliée à la notion récréative. Elle amène, pourtant, les élèves à appliquer la totalité de leurs ressources communicatives notamment à travers des activités de collaboration mais aussi au sein d’activités créatives. Le jeu a la capacité de rendre l’élève directement acteur de son apprentissage, au centre même de l’action. Les activités ludiques, avec par exemple le travail en équipe ou encore le concept de défis, que peut instaurer le jeu en classe, encourage la prise de parole et donc l’interaction entre les élèves. En effet, il va enclencher la prise de parole des apprenants en décentralisant les enjeux émotionnels au sein de la classe de FLE. Il va faire entrer l’apprenant dans différentes situations de communication car, les activités dites ludiques comme le jeu, permettent effectivement une mise en situation proche du réel.

Quels jeux choisir dans une optique pédagogique ?

L’utilisation des jeux dans une classe de français langue étrangère, nécessite néanmoins une « bonne » utilisation de ces jeux. On peut donc se poser la question : comment les utiliser à bon escient ? Il faut prendre en compte l’importance dans le choix du jeu avec lequel nous souhaitons travailler mais aussi l’importance dans la façon de l’utiliser. Tout d’abord, bien prendre le temps de définir les objectifs d’apprentissage que nous voulons atteindre à travers l’utilisation d’un jeu comme support. Si l’on préfère mettre en avant l’expression orale ou davantage renforcer le vocabulaire sur un sujet spécifique… Ensuite l’autre priorité est de définir votre public. En effet, il est important de prendre en compte le niveau de vos apprenants, leur nombre mais aussi prendre connaissance de leur personnalité pour enfin adapter les règles du jeu ou encore la manière dont vous allez l’introduire. De plus, il faudra prendre en compte le contexte dans lequel vous allez appliquer le jeu, c’est-à-dire de quel espace vous disposerez selon vos envies (utilisation de l’extérieur, grande ou petite salle…) mais également le temps dont vous disposerez pour l’explication des règles du jeu ainsi qu’à son introduction mais surtout bien prendre en compte le temps de correction qui est le moment le plus important dans l’objectif d’échange entre apprenants. C’est à ce moment du jeu que les apprenants vont être amenés à s’enrichir des réponses des autres. Il est également important de réfléchir à la place que vous allez prendre au sein du jeu, allez-vous participer ou ne pas participer ?

Voici maintenant quelques jeux vous permettant de travailler des points de grammaire, du vocabulaire ou encore la compréhension orale/écrite et/ou l’expression

Le Dobble est un jeu d’ambiance de 55 cartes sur lesquelles sont représentés 8 symboles. Le but est de découvrir l’unique symbole identique entre deux cartes. Il faut être le plus rapide à repérer le symbole identique entre deux cartes et le nommer à voix haute. C’est un jeu très utile, par exemple, pour travailler le vocabulaire avec ces apprenants

Le jeu Dixit va faire appel à votre imagination, à votre interprétation et à votre univers personnel. Confrontez votre vision des cartes avec celles de vos amis, et découvrez-vous les uns les autres. Dans ce jeu familial, rêve, imagination, poésie, et références culturelles aboutissent à un mélange d’exception. C’est un jeu très utile pour travailler, par exemple, un point de grammaire ou comme une activité d’expression orale.