Découvrez les atouts de la poésie en classe de FLE à travers deux célèbres poèmes de Jacques Prévert.

 

La poésie de Prévert : un outil ludique et efficace pour l’enseignement du FLE

Le patrimoine culturel français regorge d’oeuvres littéraires tout à fait exploitables en salle de classe, aussi bien pour travailler les compétences orales qu’écrites. Que vous souhaitiez réviser un point grammatical, améliorer les techniques de prononciation et d’intonation, pu encore par exemple renforcer la production écrite, il existe forcément un poème qui vous servira de support pédagogique. Alors n’hésitez pas à inviter vos apprenants à voyager au plein coeur de la littérature française grâce quelques textes poétiques d’écrivains célèbres tels que Jacques Prévert. Considéré comme l’un des plus grands poètes français du vingtième siècle, il a écrit de nombreux textes incontournables quand il s’agit d’utiliser la poésie comme outil linguistique en cours de français langue étrangère. Voici une sélection de deux de ses poèmes extraits de son recueil de poèmes le plus populaire qui s’intitule Paroles. Nous vous proposons quelques suggestions d’exploitation faciles à mettre en oeuvre.

Le Message

La porte que quelqu’un a ouverte
La porte que quelqu’un a refermée
La chaise où quelqu’un s’est assis
Le chat que quelqu’un a caressé
Le fruit que quelqu’un a mordu
La lettre que quelqu’un a lue
La chaise que quelqu’un a renversée
La porte que quelqu’un a ouverte
La route où quelqu’un court encore
Le bois que quelqu’un traverse
La rivière où quelqu’un se jette
L’hôpital où quelqu’un est mort.

A travers l’étude de ce poème, vous pourrez clairement viser comme objectifs grammaticaux l’emploi des pronoms relatifs simples “que” et “où” ainsi que l’accord des participes passés au passé composé. Quelle démarche pédagogique peut-on adopter ? Plusieurs possibilités s‘offrent à l’enseignant. En guise de mise en route, il peut être intéressant de proposer des illustrations de ce poème, présentées sous forme de vignettes, sans texte (il en existe de très jolies sur internet). Vous les mettez dans le désordre et invitez vos apprenants, en binôme par exemple, à imaginer et reconstituer l’histoire. Puis, vous proposez une activité lacunaire à partir du texte. En fonction de l’objectif à atteindre, on masque chaque pronom relatif et/ou chaque verbe. Il appartient alors à vos apprenants d’identifier le pronom relatif manquant et de conjuguer le verbe au passé composé en respectant la règle de l’accord. Par la suite, pourquoi ne pas proposer une activité théâtrale ? Par exemple, vous invitez un premier apprenant à lire le poème à haute voix, en travaillant particulièrement l’intonation et la prononciation, pendant qu’un second mime l’action en travaillant particulièrement la gestuelle. Bonne humeur assurée en salle de classe ! Enfin, pour aller plus loin, faites jouer la créativité de vos étudiants en leur proposant de rédiger un poème à la manière de celui-ci. Puis chacun déclamera ses quelques vers dont les actions seront mimées par l’un de ses camarades. Grâce à cet atelier d’écriture, vous découvrirez peut-être des poètes et des acteurs en herbe dans votre salle de classe !

 

Déjeuner du matin

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Avec la petite cuiller
Il a tourné
Il a bu le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler
Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder
Il s’est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis
Son manteau de pluie
Parce qu’il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder
Et moi j’ai pris
Ma tête dans ma main
Et j’ai pleuré.

D’un point de vue pédagogique, ce poème est idéal pour travailler le passé composé. Pour introduire ce poème, pourquoi ne pas en proposer la découverte à travers l’une des nombreuses vidéos le mettant ce poème ? Préférez le mode muet dans un premier temps, pour permettre à votre classe d’émettre des hypothèses à l’oral sur le thème de l’histoire. Qui sont ces personnages ? Que font-ils ? etc. Puis, vous pouvez continuer avec un exercice de conjugaison : vous distribuez le texte et donnez pour consigne de conjuguer les différents verbes au passé composé. Pour aller plus loin, vous pouvez réaliser votre propre clip vidéo en invitant deux de vos apprenants à mimer les différentes actions du poème. Enfin, pour travailler la production écrite, demandez-leur de continuer le poème en imaginant la suite de la journée de ces deux personnages tout en respectant le style d’écriture de Jacques Prévert.